Salon Sm'Art Aix
23 - 27 septembre 2021

Solo Show < Yo.Bastoni

Dans une série de toiles et de sculptures étonnantes et explosives, elle imagine les figures de nouveaux engins drôles, émouvants et iconoclaste tels que : la machine à fabriquer des secrets, celle qui donne des coups de pouces, qui concocte des lendemains qui chantent ou des choses qui nous échappent. Elle communique ainsi ce que la machine dans le réel refuse de faire fonctionner, à savoir le travail du jeu de l’imaginaire, l’exposé d’un rire immense et coloré. Mais ce dernier n’est pas de l’ordre de la farce. Il touche à la volupté des mécaniques mises en scène et qui permettent aux fantasmes - huilés ou non - de jubiler. La peinture devient un cérémonial d’appareillages aux silhouettes vives. Le façonnage à plat de ses dispositifs est capital. Le spectateur se perd face aux engins porteurs de secret dont seule la créatrice possède le démarreur. Elle crée là un travail subtil à la limite des choses qui ne peuvent exister mais qui se dessinent en systèmes majuscules. Leurs formes les font cliqueter et grincer. Elles affûtent aussi un manque : on voudrait que de tels engins existent. Mais - en attendant - se créent une motricité lente dans laquelle le regard galope, une motricité rapide où l’oeil demeure fixé. Yo. Bastoni façonne de nouveaux raccords. Leurs éléments perturbants entourent d’angles impossibles, de mécaniques infernales propres à saisir l’impensable - ou le trop pensé. Chaque toile est une initiation à une physique particulière. L’artiste semble dire « Vous, vous êtes dans la machine avec moi ». En rien dramatique mais pleine d’humour chaque «pièce» devient une porte de l’enfer et la montée au ciel.“

Texte de Jean-Paul Gavard-Perret > critique d’art, écrivain Maître de conférences à l’Université de Chambéry