Salon Sm'Art Aix
16 - 20 mai 2019

ELISABETH VON WREDE

Elisabeth Von Wrede

 

Artiste à la frontière entre l'abstraction lyrique et l'art conceptuel,

Elisabeth Von Wrede a une vraie identité artistique.

Son blanc étincelant, apporté par touches carrées est reconnaissable entre tous.

Plus qu'une signature, ce carré blanc est sa marque de fabrique, sa Cosa mentale.

  

Ma démarche artistique :

 

Avez-vous déjà remarqué que tout ce qui est caché suscite l'envie ?

C'est là, toute la quintessence de ma démarche artistique : soulever le masque des inavoués, regarder par le trou de la serrure, savourer le fruit délicieux de l'interdit.

Le plus difficile est de cacher ce qui, normalement, doit être vu car toute création artistique a pour but ultime de montrer, d'exprimer, voire, de dénoncer.

Je dois juste éveiller l'intérêt, dévoiler un peu de ce que je veux dissimuler, pour que le visible suggère le caché.

C'est ainsi qu'une double lecture s'est tout naturellement imposée à mon travail, une lecture où le spectateur se verra confronté à deux univers :

- un univers plus esthétique où je travaille sur la recherche de l'harmonie des couleurs, le rythme, l'équilibre des forces et le rayonnement des émotions

- et un second univers, plus conceptuel, où le voile se dépose sur les émotions, protège l'intime et vient sublimer cette pudeur symbolisée par le carré blanc.

Le carré blanc ponctue les courbes anarchiques, lénifiant la colère en adoucissant les intenses vibratos.

Tout mon travail se construit sur ces dualités

 

                                        Dévoiler    –    cacher

                                         La force     –    la douceur       

                                         La courbe   –    la droite

                                        Le cercle    –    le carré

                                        La couleur –    le blanc

                                         Le chaos    –    l'équilibre

                                         La fusion    –    la précision

 

S'inspirant des relations humaines et des contradictions permanentes dans nos rapports à l'autre, mon art est tout en paradoxes.

L'être humain est la clé de voûte de mes créations et plus encore dans mes sculptures où il tient une place essentielle puisqu'il participe à l'élaboration de mes œuvres. En me soufflant des mots, des phrases, suivant un thème imposé, il devient un acteur déterminant pour la sculpture qui prend forme petit à petit et se matérialise sous sa plume. Cette interaction entre le spectateur et mes œuvres est primordiale pour moi. 

C'est un jeu de reflets où l'un ne peut exister sans l'autre, un écho indispensable.

image-placeholder.jpg