Salon Sm'Art Aix
16 - 20 mai 2019

DANIEL MOURRE

Daniel Mourre interpelle le visiteur et s’interroge sur le devenir de l’Homme et des traces indélébiles de son passage sur terre. La prétention artistique qui l’anime consiste à les mettre en scène, pour que le regard s’y arrête et que la réflexion débute.

« L’artiste situe son travail dans une ère qui serait celle d’une post civilisation industrielle.

Il se place comme un archéologue qui irait relever les empreintes d’une ancienne civilisation éteinte : la nôtre.

Son matériau essentiel est vivant et complètement celui de la civilisation du métal : la rouille.  C’est une matière évolutive  qui offre la surprise de ses constantes transformations / mutations.

On peut voir ses œuvres comme les empreintes fossilisées d’une ère industrielle qui a perdu le sens et s’est anéantie. 

Les pièces qu’il donne à voir, rejoignent dans leur totale contemporanéité,  une sorte de rappel d’art primitif. 

Une sorte de nouvel art-premier post effondrement.

A la fois brut, et rugueux. »

A l’instar de l’empreinte de l’Homme et ses conséquences sur sa propre espèce, ses œuvres sont le fruit d’une vision impuissante sur ce monde chaotique. Tel est le fil conducteur du message qu’il souhaite transmettre.

image-placeholder.jpg