Salon Sm'Art Aix
16 - 20 mai 2019

PAULINE COCORDANO

Née le 26 août 1995, vit et peint dans les Alpilles à Eyguières

Très largement autodidacte, décide de se lancer en tant qu’artiste peintre en 2016

Participation expositions :

- Mai 2016 « Des taureaux et des hommes » à la galerie « l’agora » d’Eyguières

- Juin 2016 - Octobre 2016« La route des artistes » à Saint Rémy de Provence

- Février 2017 Exposition à Sète avec l’organisme « ID Of Arts »

- Mars-Avril 2017 Exposition à la Maison de la Chasse et la Nature de Saint Martin de Crau

De Juin à Octobre 2017 Participation aux marchés créatifs avec l’association « les Arts O Soleil »

Juillet 2017 « Les peintres dans la rue » à Mollans sur Ouvèze

- Novembre 2017 première participation au Salon international d’art animalier « Animal Art Paris » à l’hippodrome d’Auteuil.

-Le SIAC au parc Chanot à Marseille du 16 au 19 mars 2018

- « Artistes à tout vent » à Blavozy en mars 2018

- « Salon du Printemps » à Perne les Fontaines du 27 avril au 10 mai 2018

- Primée au concours ML ’art 2018 par l’entreprise Azur construction.

-Exposition personnelle à l’ancien moulin à l’huile du Val 83143

-Médaille d'argent de l'académie "Arts, sciences et lettres".

-Mention excellence du « Cercle Poétique d’Auvergne » au centre Pierre Cardinal.

_ Prix jeune talent au Salon Animal Art Paris 2018, Hippodrome d'Auteuil

-Prix "Révélation du Salon" à Animal Art Paris 2018, Hippodrome d'Auteuil

- Prix des Beaux-Arts de la Centrale Canine au Salon Animal Art Paris 2019, Hippodrome d'Auteuil.

Tout particulièrement attachée aux animaux, j’aime traduire l’émotion que soulève en nous leur regard.

Mon but est de peindre l’animal de la façon la plus réaliste possible pour ainsi faire sentir au public leur présence, donner l'impression qu'ils sont vivants, qu'ils vont comme bondir hors de la toile. Pour cela j'aime utiliser la technique du dessin au stylo à bille, celle-ci permet d'effectuer beaucoup de petits détails et rend parfaitement toutes les matières : poils, plumes, cuirasses etc...

Si la technique est tout à fait surprenante, elle est cependant très chronophage, mais il faut bien avouer que le résultat en vaut la peine.

image-placeholder.jpg